L'hypnose

Qu'est-ce que l'hypnose ?

Pour simplifier, nous allons séparer l'esprit humain en deux parties : Conscient et Inconscient.
Le conscient est la partie qui régit toutes les actions volontaires de notre corps, telles que lever un bras, courir, etc... C'est lui qui donne les ordres à l'inconscient, qui lui-même va les donner au corps afin qu'il les exécute. En métaphysique, on pourrait le comparer à "l'esprit", celui qui dirige, et l'inconscient à "l'âme", celui qui subit (mais on trouve aussi l'inverse. Cette notion n'est pas parfaitement défini.)
L'inconscient, à l'inverse, est la partie qui régit toutes les actions inconscientes de notre corps, telles que la respiration, etc... De plus, il exécute les ordres du conscient en les transmettant directement au corps. Mais il est aussi responsable des mécanismes psychosomatiques, résultant d'une trop grande demande du conscient. (ex.: Lorsque la cigarette devient une habitude, il est très dure de s'en débarrasser car l'inconscient à "imprimer" ça dans vos réflexes quotidiens, comme la respiration !)
L'hypnose est un mécanisme qui va endormir (désactiver) le conscient, afin de prendre sa place pour diriger l'inconscient, puis l'organisme tout entier !
Evidemment, mon explication est volontairement imparfaite, afin qu'elle reste compréhensible par tous.

A quoi ça sert ?

1) Elle sert à amuser un public (hypnose "spectacle") en ridiculisant une personne en lui faisant faire des choses qu'elle ne pourrait pas faire en tant normal. (Se faire traverser la joue par une aiguille, s'abaisser sous le "poids" d'une plume, s'allonger entre deux chaises, totalement raide, avec la tête sur l'une des chaise, et les pieds sur l'autre; etc...).
A vrai dire, ce n'est pas la partie que je trouve la plus passionnante !

2) C'est un excellent anesthésiant naturel, un formidable outil pour ôter les réflexes psychosomatiques (arrêter de boire, de fumer, etc...), mais évidemment en France, cela est réservé au corps de la médecine !

3) C'est super pour faire des régressions dans les vies antérieures !

Sur cette page, nous n'allons voir que les points (1) et (3). Pour le reste, la bibliographie vous donnera tous les détails.

l'hypnose
"Le magnétisme est l'action réciproque que les autres corps exercent les uns sur les autres." Henri Durville.


I/ L'hypnose "spectacle" :

Cette partie est la plus longue et la plus difficile à pratiquer, mais tout de même essentiel à connaître.

L'hypnose se compose de quatre points important : La fascination, Le magnétisme, La télépsychie, et la suggestion :

a) La fascination :
C'est le fait de regarder votre sujet, droit dans les yeux(en fait à la racine du nez), sans détourner le regard ni cligner des yeux. Pour vous y entraîner, concentrez votre regard sur un objet, le plus longtemps possible, sans cligner des yeux.

b) Le magnétisme :
Obligatoire, pour apprendre rendez-vous à la page magnétisme.

c) La télépsychie :
C'est le fait de penser à ce que l'on dit. Nécessaire lorsque vous donnez les suggestions, car pour maîtriser un autre inconscient, il faut d'abord savoir maîtriser le sien. Plus d'info : magnétisme.

d) La suggestion :
La suggestion doit être parfaitement travaillée si l'on veut obtenir des résultat. C'est elle qui va guider le conscient du sujet vers l'endormissement. Les suggestions ne seront jamais directement ferme. Il faut accompagner le sujet tranquillement vers un état naturel, sinon, celui-ci risque de se bloquer, et d'empêcher ainsi le processus hypnotique (Ne dites pas : "fermez-les yeux !", mais : "vos yeux vont commencé à se fermer maintenant."). Les suggestions doivent se faire d'une voie calme, monocorde, et douce. Le genre de voix "qui endort".

Voyons maintenant un exemple de séance :

1°) Trouver un sujet "hypersensible" :
Toutes les personnes ne sont pas aussi réceptives à l'hypnose. Il est nécessaire pour débuter de trouver un sujet hypersensible :

1a) La chute en arrière :

Votre sujet doit rester debout, les pieds joints, les bras le long du corps et complètement détendu. Posez votre main droite au milieu de son dos, entre les omoplates. Dites :

"Concentrez-vous maintenant sur ma main. Sentez la chaleur qui s'en dégage. Vous vous sentez attiré par ma main, vous commencez à tomber en arrière doucement. Ne craignez rien, je suis prés de vous..."

En disant cela, vous retirez doucement votre main, comme pour attirer le corps du sujet en arrière. Dites :

"Maintenant vous êtes de plus en plus attiré en arrière, vous commencez à tomber, vous tomber maintenant !"

Essayez de synchroniser paroles et gestes. Si votre sujet est sensible, sans le vouloir, il va suivre votre main et tomber dans vos bras. Retenez-le bien !!!

* autre méthode :

Prise des poignets du sujet entre les doigts. Regard fixé à la racine du nez; suggestions : "Décontractez-vous, fermez les yeux, maintenant (en se déplaçant vers l'arrière du sujet, et en lui imposant les deux mains sur les omoplates) vous allez sentir une force irrésistible qui va vous attirer en arrière, et vous allez tomber en arrière; vous commencez à tomber en arrière (en retirant doucement les mains du dos du sujet), vous tombez en arrière (d'une voix ferme).

1b) La chute en avant :

Même principe que pour l'exercice "1a)", mais fascination par le regard, et recul de l'hypnotiseur en même temps que le sujet commence à tomber.

L'imposition sera faite par les deux mains, posés sur les épaules du sujet. Le regard du magnétisé sera fixé à la racine du nez du sujet. Les suggestions seront modifiés pour que le sujet tombe en avant et non en arrière.

Exemple de suggestions :

Regardez-moi bien dans les yeux, concentrez-vous sur la chaleur de mes mains, maintenant, vous allez sentir une force irrésistible qui va vous attirer en avant, et vous allez commencez à tomber en avant, vous commencez à tomber en avant(en retirant doucement les mains), vous tomber en avant(d'une voix ferme).

2°) Début de la séance :

2a) Les mains "collées":

Le sujet doit avoir les bras tendus, les doigts croisés, en serrant les deux paumes l'une contre l'autre pendant toute la suggestion. Placez-vous sur son côté de sorte que lorsqu'il vous regarde dans les yeux, il n'est plus ses bras dans son champ de vision.

Suggestions :

(en appuyant les mains du sujet l'une contre l'autre) Maintenant, je vais vous attachez les mains, je vais les coller l'une contre l'autre, et vous ne pourrez plus les décoller, vous ne pourrez plus les décoller. Maintenant, je vais compter jusqu'à cinq, et vous ne pourrez plus du tout décoller vos mains (bis). 1, (en faisant des passes sur les bras du sujet) vos bras se tendent, ils se tendent et deviennent de plus en plus raides. 2, vos mains se collent l'une contre l'autre, elles se collent de plus en plus fermement. 3, vos bras sont complètement raides maintenant, vos mains se serrent. 4, vos mains sont totalement collées maintenant, complètement attachées, et vous ne pouvez plus les décoller. 5, (une main sur les mains du sujet, l'index de l'autre main à la racine du nez du sujet, en approchant son regard du sien). Maintenant vous ne pouvez plus décoller vos mains, plus vous essayez et plus elles sont collées, vous essayez de les décoller, mais vous n'y arrivez pas (insistez sur ces dernières suggestions).

Maintenant, je vais compter jusqu'à 3, et vous pourrez à nouveau les décoller. 1, (ôter vos mains du sujet) vos bras se détendent; 2, vos mains se décollent; 3, maintenant, vous pouvez les décoller.

Le but de cette opération est que le sujet n'arrive pas à regarder ses mains. Si vous voyez ses yeux qui commencent à se diriger vers ses bras, amplifiez les suggestions et la fascination en approchant encore votre regard du sien. Inutile qu'il force trop pour se décoller les mains. Une simple constatation suffit. Sinon, il pourrait se faire mal.

2b) Les paupières "collées":

S'asseoir en face du sujet , les genoux au niveau des siens. Tout au long de la suggestion, le sujet doigt serrer ses paupières le plus fort possible.

Suggestions :

(en serrant doucement la racine du nez du sujet avec le pouce et l'index) Maintenant, je vais vous attacher vos paupières l'une contre l'autre, et vous ne pourrez plus les détacher, vous ne pourrez plus les détacher. Maintenant, je vais compter jusqu'à 5 et vous ne pourrez plus ouvrir les yeux, (bis). 1, vos paupières se soudent, elles se collent. 2, elles sont de plus en plus soudées l'une contre l'autre, de plus en plus collées. 3, toujours plus soudées. 4, complètement attachées, complètement collées, vous ne pouvez plus les décoller. 5, (lâchez la racine du nez) complètement collées maintenant, vous ne pouvez plus décoller les paupières, vous ne pouvez plus ouvrir les yeux, plus vous essayez, et moins vous y arrivez, vous essayez d'ouvrir les yeux, mais vous n'y arrivez pas.

Maintenant, je vais compter jusqu'à 3, et vous pourrez à nouveau ouvrir les yeux. 1, vos paupières se desserrent, elles se décollent; 2, vos paupières sont détendus maintenant; 3, maintenant, vous pouvez ouvrir les yeux.

Comme pour les bras, le sujet ne doit pas forcer. Et évitez de le garder trop longtemps dans cette état. Une fois la constatation effectuée, libérez-le ou continuez jusqu'à l'endormissement.

3°) La mise en état d'endormissement :

Une fois que le sujet à les yeux collées, le laisser dans cet état, et induire par exemple ce genre de suggestions :

"Maintenant, vous allez continuer à vous relaxer de plus en plus. Maintenant, je vais compter lentement jusqu'à sept, et vous serez complètement endormie, complètement relaxé, et complètement bien. Maintenant, je commence à compter (commencer à faire de lentes et longues passes de haut en bas, avec une main devant le sujet, et l'autre derrière) : Un, vos paupières sont toujours fermer, et elles deviennent lourdes, de plus en plus lourdes... Deux, tous vos muscles se détendent, ils se détendent de plus en plus... Trois, vos muscles sont complètement détendu maintenant, vous vous endormez de plus en plus... Quatre, vous êtes toujours plus profondément endormie maintenant. Complètement endormie, et complètement bien, totalement décontracté... Cinq, vous dormez de plus en plus profondément, toujours plus à mesure que je parle... Six, vous êtes complètement relaxé et complètement bien. Totalement détendu, et profondément endormie maintenant... Sept, maintenant, vous dormez totalement. Vous êtes totalement endormie, et totalement bien. Vous n'entendez que ma voix, et vous pouvez faire tout ce que je vous demande. Vous êtes totalement endormie maintenant..."

Pour une première fois, tenez-vous en là, et réveillez le sujet. Plus tard, vous pourrez essayez de nouveaux exercices que vous trouverez dans les livres de la bibliographie.

4°) Le réveil du sujet :

Quand le sujet est complètement endormie, pour le réveiller, il suffit de compter lentement jusqu'à Trois, et éventuellement claquer des doigts, en donnant des suggestions de ce type :

"Tout à l'heure, quand je dirais Trois, vous serez totalement réveillé et en pleine forme. Vous ne ressentirez aucune douleurs. Vous serez bien, totalement réveillé, et complètement décontracté. Maintenant, je vais compter jusqu'à Trois, et vous serez complètement réveillé et en pleine forme. Un, vous commencez à vous réveillez... Deux, vous êtes bien, totalement décontracté, vous vous réveillez... Trois (éventuellement, claquez des doigts.), maintenant, vous êtes tout à fait réveillé et en pleine forme. Complètement détendu et en pleine forme, vous êtes réveillé maintenant."

Si le sujet a du mal à se réveiller, recommencez les suggestions jusqu'à ce qu'il se réveille.

Attention : L'hypnose n'est pas un jeu. Je décline toute responsabilité en cas de problème liés à la mise sous hypnose d'un sujet, ou à une séance mal maîtrisé. L'hypnose demande un entraînement rigoureux. Je n'oblige personne à utiliser les exercices données sur ce site.

5°) La suggestion post-hypnotique :

Si vous voulez faire exécuter une action à votre sujet une fois qu'il sera réveillé, avant de le réveiller, induire ce genre de suggestions :

"Tout à l'heure, quand vous vous réveillerez, vous aurez une forte envie de faire ...(dites l'action à effectuer)..., et vous ferez ...(telle action)...Tout alors, quand vous serez réveillez, vous ferez ...(telle action)..."

Puis procédez au réveil.

Pour rendormir votre sujet au moyen d'une combinaison de mots, comme pour les suggestions post-hypnotiques, avant le réveil, induisez ce genre de suggestions :

"Tout à l'heure, quand vous serez réveillé, si je dis les mots (exemple : Hypnose/Dormir/Sommeil) vous vous rendormirez, et vous reviendrez dans cette état agréable. (bis) N'oubliez pas ces mots...(hypnose/dormir/sommeil)..., et quand vous les entendrez, vous reviendrez dans cet état de sommeil agréable."

Voilà pour ce qui est de l'hypnose "spectacle". Faîtes tout de même bien attention, et procédez étape par étape, en ne commençant la suivante que lorsque vous maîtriser bien la première.


II/ L'hypnose régressive :

Plus simple, allongez votre sujet dans un divan ou sur un lit, et lisez-lui un texte dans le même genre que celui-ci (comme pour les suggestions, la voix doit être toujours de la même intensité, calme et douce, monocorde.) :

Vous allez d'abord concentrer votre attention sur votre respiration . Pour cela, vous allez effectuer de longues et lentes inspirations et expirations. Doucement, respirez très lentement. Sur chaque inspiration, gonflez la poitrine, remplissez-la doucement de tout l'air que vous pourrez emmagasiner. Puis, après deux ou trois secondes de rétention d'air, expirez lentement, en prenant soin de bien vider vos poumons. Puis, après deux ou trois secondes, inspirez à nouveau, en renouvelant l'opération décrite. Continuez de respirer ainsi, tout le temps que durera cette séance. Maintenant, fermez les yeux, s'ils ne le sont pas encore.

Bien. A présent, vous allez décontracter tout votre corps, en commençant par la jambe gauche. Contractez les muscles, puis relâchez-les, des orteils jusqu'à la hanche. Détendez-les tous. Recommencez par la jambe droite, en contractant les muscles, puis en les relâchant. Votre corps peut mieux se relaxer à présent. Contractez vos muscles abdominaux, puis détendez-les. Ensuite votre poitrine et vos muscles respiratoires. Relaxez vos muscles dorsaux. Détendez-les complètement. Contractez maintenant puis détendez les muscles des épaules et du cou... Relaxez vos bras à présent, de l'épaule et jusqu'au bout des doigts. Vos bras se sont complètement relaxés. Même vos muscles faciaux se sont relaxés. Remarquez à quel point vous vous sentez bien. Toutes les tensions s'en vont, elles s'écoulent, et vous vous sentez si bien et si somnolent. Vous allez maintenant visualisez un nuage bleutée qui va vous envelopper de la tête jusqu'aux pieds. Au fur et à mesure qu'il vous recouvre, vous vous enfoncé dans un état de relaxation plus profond. A présent, vous êtes complètement détendu. Des images ou des pensées passent dans votre esprit, mais vous ne les retenez pas, et elles s'évanouissent aussitôt...

A présent, vous allez visualiser l'une après l'autre, les différentes couleurs que je vais vous dire. Au fur et à mesure que vous les imaginerez, vous vous enfoncerez dans un état plus profond de relaxation.

Commencez par le rouge. Visualisez la couleur rouge. Pour vous aider, vous pouvez imaginer une tomate, ou n'importe quel objet de couleur rouge....

Visualisez maintenant la couleur orange. cette couleur agit sur la maîtrise de vos émotions. Vous pouvez la visualiser sous la forme d'une orange, ou de tout autre objet de cette couleur...

A présent, visualisez la couleur jaune, qui agit sur le contrôle de vos pensées. Vous pouvez visualiser un citron, ou n'importe quel autre objet de cette couleur pour vous aider...

Visualisez la couleur verte, qui agit sur la paix et la tranquillité, et vous procure ainsi ce sentiment de bien-être. Pour vous aider, vous pouvez imaginer de l'herbe, ou tout autre objet de cette couleur...

Maintenant, visualisez la couleur bleue, qui agit sur l'amour, l'estime, et le respect de soi-même et des autres...

Continuez par visualiser la couleur indigo, qui vous permet une descente à l'intérieur de vous-même...

Terminez par visualiser la couleur violet, qui vous permet un contact avec vous-même. Vous êtes maintenant passé d'un état matériel, à un état spirituel...

Je vais maintenant compter à rebours de dix à zéro. Tout au long du décompte, vous allez voyagez dans le temps, revenir en arrière dans votre vie présente ou passée. Quand je dirais zéro, vous serez revenu à votre dernier anniversaire :

10. Vous commencez à partir dans le temps.

9. Vous êtes toujours complètement endormie.

8. Le temps recule, vous vous enfoncez.

7. Vous vous enfoncez.

6. Vous êtes bien et complètement détendu.

5. Le temps défile.

4. Complètement endormie.

3. Les images commencent à arriver.

2. Vous êtes bien, et une foule d'images se précisent.

1. Le temps va s'arrêter et vous allez pouvoir répondre à toutes mes questions sur ce que vous voyez.

0. Maintenant, vous êtes revenu à votre dernier anniversaire. Dites-moi ce que vous voyez. Voyez-vous des images, des gens, comment sont-ils habillés...

Maintenant, je vais compter lentement jusqu'à 3, et vous serez tout à fait réveillez. Très réveillé, et en pleine forme. Vous vous souviendrez de ce que vous avez vu pendant cette séance, et peut-être, dans les jours qui viennent, les souvenirs se feront plus précis.

1. Vous commencez à vous réveillé. Vous êtes en pleine forme.

2. Vous êtes de plus en plus réveillé, vous vous souvenez de toutes les images.

3. (claquer des doigts.) Maintenant, vous êtes complètement réveillé et en pleine forme.

Commencer par le dernier anniversaire, posez quelques questions, puis reprenez la partie du texte au compte à rebours, en donnant un autre anniversaire antérieur. Revenez ainsi à la jeunesse du sujet, puis à sa naissance, et ensuite, lors du dernier compte à rebours, donnez pour suggestions que vous laissez choisir son subconscient l'une des dernières vies passées, selon celles qui l'a le plus marquées. Chaque fois que vous voulez avancer dans le temps, comptez de 0 à 10. Si vous voulez reculer, de 10 à 0.

Les dangers de l'hypnose :

Ils dépendent beaucoup de l'hypnotiseur. Mais le plus gros risque, c'est que le sujet ne se réveille que le lendemain matin, comme s'il s'était simplement couché la veille. Les séquelles possibles ne durent jamais plus de quelques jours. Ne jamais hypnotiser une personne psychologiquement fragile, ou en dépression.

Si vous avez des questions ou des expériences personnelles à partager, n'hésitez pas à écrire.

N'oubliez pas non plus de jeter un oeil à la bibliographie !